Hi, How Can We Help You?
  • Smarter Datenaustausch | digital. standardisiert. sicher.

Blog

mai 5, 2021

Newsletter SHIP du 5 mai 2021

L’échange numérique de données entre les hôpitaux et les assureurs-maladie devient dès aujourd’hui réalité

À compter d’aujourd’hui, les hôpitaux de Soleure SoH vont digitaliser de bout en bout toutes les étapes de leurs processus administratifs en lien avec les cas de traitement stationnaires. Grâce à la solution numérique «SHIP» les données sont transférées entièrement automatiquement, en toute sécurité et sans charges administratives supplémentaires. D’ici fin 2021, de nombreux hôpitaux vont également adopter SHIP et, à terme, des centaines de milliers de cas par an seront ainsi traités automatiquement. SHIP apporte une contribution décisive au renforcement de la sécurité et de la qualité des données tout en réduisant les coûts.

Michael Stutz, responsable SHIP und Ueli Leiser, responsable Administration des patients, Hôpitaux de Soleure, Foto: Marco Zanoni

Les hôpitaux de Soleure SoH sont le premier groupe hospitalier en Suisse à exécuter numériquement, de bout en bout, tous les processus administratifs des traitements stationnaires, y compris les demandes de prises en charge des coûts. Cette avancée simplifie et accélère massivement l’échange de données entre fournisseurs de prestations et répondants des coûts. L’échange électronique de données est assuré par l’application SHIP (Swiss Health Information Processing). Les standards SHIP sont harmonisés et librement accessibles sur le site Internet d’eCH, l’organisation de standardisation pour les projets de cyberadministration en Suisse (https://www.ech.ch/fr). Les processus sont facilement traçables en tout temps. En tenant compte des exigences de protection des données dès la conception et le développement des systèmes informatiques, avant même l’intégration dans les applications, l’approche «privacy by design» est le gage d’un haut niveau de protection des données.

Processus de traitement plus efficaces et minimisation des sources d’erreur

SHIP intègre des processus standards électroniques pour l’ouverture de cas de traitement, l’échange d’informations thérapeutiques et la clarification de toutes les questions de prise en charge des coûts. Cette solution entièrement automatique permet par ailleurs d’éviter toutes les erreurs qui ne peuvent pas être exclues lors de la saisie manuelle réalisée jusqu’à présent. Après intégration complète de SHIP, les factures ne seront par exemple plus rejetées en raison d’indications manquantes ou incomplètes. Ainsi les hôpitaux et les assureurs-maladie peuvent améliorer considérablement leurs processus.

Avancement du déploiement

Les deux partenaires pionniers, l’assureur-maladie Helsana et les hôpitaux de Soleure, ont mis en service SHIP en octobre 2019. Le lancement actuel de la numérisation pour les trois étapes de processus constitue une nouvelle étape-clé. A l’heure actuelle, onze assureurs-maladie, qui représentent plus des deux tiers des assurés de l’assurance obligatoire des soins AOS, misent déjà sur le standard SHIP. Par ailleurs, les hôpitaux sont de plus en plus nombreux à opter en faveur de l’utilisation de SHIP.

SHIP fait avancer la numérisation

En poursuivant le développement de SHIP comme standard uniforme pour l’échange électronique de données, santésuisse fait avancer la numérisation dans le système de santé, conjointement avec Helsana. En complément des hôpitaux, d’autres fournisseurs de prestations comme les spitex, les EMS, les services hospitaliers ambulatoires, les médecins, les pharmacies et les physiothérapeutes pourront être raccordés au système lors de prochaines étapes. D’ici fin 2025, santésuisse vise un traitement numérique de bout en bout des processus administratifs. La participation à SHIP est intéressante sur le plan financier, aussi bien pour les fournisseurs de prestations que pour les répondants des coûts. Dès que SHIP sera déployé dans tout le pays, le système de santé suisse devrait profiter d’économies substantielles.